Deux podcasts en son 3D pour raconter l’histoire du 85-87 Fbg Saint-Martin

visuel_saison_site_narrative-7

La société leboncoin propose des récits sonores immersifs pour raconter l’histoire mouvementée de son siège social situé au 85-87 rue du Faubourg Saint-Martin dans le 10e arrondissement.

Produits dans la cadre de la collection ÇA S’EST PASSÉ ICI, ces deux podcasts racontent, archives à l’appui,  l’installation au début du 20e siècle d’un des premiers grands magasins destinés aux familles d’ouvriers, d’employés et de petits artisans : « Aux Classes Laborieuses » puis l’utilisation du bâtiment comme camp de travail pendant la Seconde Guerre mondiale.

 

 1 – Aux Classes laborieuses, l’invention du commerce populaire

DSC05823 copie

récit sonore immersif 16’
par Isabelle Backouche réalisé par Jean Dubrel

Ce premier podcast vous fera revivre les grandes heures du commerce populaire au tournant du 20e siècle : la création du grand magasin « Aux Classes Laborieuses », l’invention du crédit à la consommation, la démocratisation de la bicyclette, la place des femmes dans la société de consommation… Vous y entendrez des clients, des vendeuses et la fille du patron ainsi que toutes sortes de bruits et slogans commerciaux de l’époque. Le magasin connaîtra un immense succès jusqu’à la Première Guerre Mondiale. Mais à cause de l’inflation qui s’en suit, les magasins de vente à crédit ferment les uns après les autres. En 1936, l’immeuble est vendu à Wolf Lévitan, un marchand de meubles qui inventera la réclame moderne.

 

2 – Le Camp Lévitan, un camp de travail en plein Paris

3E CAPSULE BIS

récit sonore immersif 27’
par Sarah Gensburger réalisé par Jean Dubrel

En juillet 1943, l’immeuble du 85-87 rue du Fbg Saint-Martin devient un camp d’internement : des centaines de Juifs y sont détenus pour « trier »les meubles et les objets volés dans les appartements habités par des Juifs. Les objets sont ensuite acheminés à Berlin et distribués à la population. Plusieurs des détenus seront finalement déportés pour les camps d’Auschwitz ou de Bergen-Belsen. L’auditeur découvre les lieux en compagnie de Sarah Gensburger et Samuel Pintel, qui à l’âge de 6 ans, a rendu visite à sa mère, Thérèse, qui y était internée. Le récit est enrichi d’archives et de témoignage d’anciennes détenues, ainsi que d’extraits de la correspondance qu’une internée, Gitla Sender, a entretenue avec son mari, prisonnier en Allemagne.

 

En savoir plus sur ÇA S’EST PASSÉ ICI : des séries sonores immersives pour raconter l’Histoire là ou elle a eu lieu.


Madmoizelle : Cette série m’a émue aux larmes, découvre-la vite !

CFM

Dans Cher Futur Moi, des ados s’adressent à eux-mêmes dans 10 ans, et Alix a été touchée en plein cœur par leurs interrogations et leurs espoirs.

LIRE


Rue 89 : Ferdinand, 17 ans : « Au moment où tu regardes cette vidéo, moi, je suis déjà mort »

Cher Futur Moi

Avec son projet « Cher futur moi », l’artiste multimédia Irvin Anneix propose à des ados de s’adresser à l’être qu’ils ou elles seront dans dix ans. Ils ont tous peur de mourir.

LIRE


TOUTE LA CULTURE : Vaux-le-Vicomte fait de l’ombre à Versailles

vaux_chambre_03_2

Une expérience sonore novatrice guide les visiteurs du Château de Vaux-le-Vicomte depuis le mois de mai. Il suffit de mettre un casque sur les oreilles pour être transporté au XVIIe siècle, au temps où le château fut construit pour Nicolas Fouquet, surintendant des Finances de Louis XIV, prémices du château de Versailles.

LIRE


Positiv R : elles racontent pourquoi elles sont devenues mères

Claire et Omer

C’est quoi être mère aujourd’hui ? Et pourquoi le devient-on ? Le documentaire Les mères intérieures de Caroline Gillet et Yoann de
Montgrand, diffusé sur France 3 Centre – Val de Loire le 27 mai (toujours disponible en replay), interroge la m
aternité moderne. Huit mères de tous âges, en couple ou séparées, hétéros ou homos, tentent d’apporter des réponses avec humour et bienveillance.

LIRE


France Inter : Coulisse du samedi 25 mai 2019

IMG_1301

61374990_10155928386621582_4354879121956798464_o« Entendre Vivre Vaux le Vicomte à son origine, à l’époque de Nicolas Fouquet, c’est vraiment une expérience nouvelle et tout à fait réussie ! « , France
Inter, Les coulisses de la Culture, un reportage sur le tournage de Jacqueline Petroz…

LIRE


SONOVISION : SON 3D À L’ABBAYE

IMG_0172 © Sébastien Laval

À la croisée de la musique, du patrimoine et de l’histoire, le programme de médiation numérique et sonore de l’Abbaye aux Dames à Saintes est un modèle du genre.

LIRE


Le Figaro – CHÂTEAU DE VAUX-LE-VICOMTE : ON A TESTÉ LA NOUVELLE VISITE EN IMMERSION SONORE

4_VAUX_3D__©NARRATIVE

Le Château de Vaux le Vicomte innove cette année en mettant en place 2 parcours sonores totalement immersifs, l’un
adapté aux enfants et l’autre aux grands. Plongez dans l’histoire de Nicolas Fouquet à travers la découverte des pièces du château et revivez les évènements de l’époque comme si vous y étiez. Une belle expérience à découvrir, d’autant plus qu’elle est sans supplément au prix d’entrée.                                                 LIRE


SORTIR À PARIS – LE CHÂTEAU DE VAUX LE VICOMTE DÉVOILE SES NOUVEAUX PARCOURS SONORES

2-VAUX_3D_temps-delegancenarrative1

Le Château de Vaux le Vicomte innove cette année en mettant en place 2 parcours sonores totalement immersifs, l’un Sortir à Paris
adapté aux enfants et l’autre aux grands. Plongez dans l’histoire de Nicolas Fouquet à travers la découverte des pièces du château et revivez les évènements de l’époque comme si vous y étiez. Une belle expérience à découvrir, d’autant plus qu’elle est sans supplément au prix d’entrée. Répondez à la question en bas de l’article pour tenter de gagner vos invitations.

LIRE


LEFIGARO – Château de Vaux-le-Vicomte : de nouveaux parcours sonores immersifs

3_VAUX_3D_©NARRATIVE

Capture d’écran 2019-05-13 à 11.33.03Depuis le 6 mai, la demeure du XVIIe siècle propose deux parcours sonores, compris dans le prix du billet d’entrée, pour une visite innovante et vivante. Nous avons testé cette plongée dans le «Grand Siècle» accompagnée d’une technologie qui devrait faire des adeptes.

LIRE