« Le ciel est bleu » : une série de podcasts pour le Musée de l’Orangerie

A l’occasion de l’exposition René, Magritte : Le surréalisme en plein soleil, au musée d’Orsay et de l’Orangerie, consacrée à la période solaire de l’œuvre de Magritte, narrative a produit une série de 6 podcasts, pour susciter l’intérêt et le désir de venir découvrir l’exposition, pour la compléter ou la prolonger…

Les 6 épisodes proposent des clés de lecture de cette période méconnue et très riche de Magritte. Leur narration originale mêle une voix off, des archives sonores qui nous font entendre la voix de René Magritte et de ses amis, le point de vue du commissaire Didier Ottinger et un sounddesign surréaliste..

Nous découvrons alors un  Magritte méconnu, étonnant, rayonnant, souhaitant retrouver lumière et chaleur durant la période sombre de la deuxième guerre mondiale. Il veut saper l’image de l’artiste éloigné du monde.

A écouter avant, pendant ou après la visite :

# Episode 1 : Magritte et la guerre
# Episode 2 : Magritte et le Kitsch
# Episode 3 : Magritte, la philosophie et la littérature
# Episode 4 : Quand Magritte sape la figure de «l’artiste de génie»
# Episode 5 : Magritte et les artistes postmodernes –La «Belgitude».
# Episode 6 : Magritte et les artistes post-modernes

 

 

 

 

« Je veux réaliser des tableaux où le beau côté de la vie serait le domaine que j’exploiterais. J’entends par là tout l’attirail traditionnel des choses charmantes. Les femmes, les fleurs, les oiseaux, les arbres, l’atmosphère de bonheur… etc »

Lettre de René Magritte à Paul Éluard, le 4 décembre 1940


Cher Futur Moi – Saison 3 Afrique

Cher Futur Moi est une websérie d’Irvin Anneix où des jeunes de 15 à 20 ans se racontent face caméra à leur moi du futur (dans dix ans). Après la saison France métropole, puis France Outremer, l’auteur a souhaité donner une dimension internationale à Cher Futur Moi en invitant des jeunes africains à confier leurs rêves intimes et leur vision de l’avenir.

Le projet : 

Cher Futur Moi Afrique rassemble vingt participants résidant en Algérie, en Côte d’Ivoire, en RDC au Mali au Maroc et au Sénégal.

Nous partons alors à la rencontre de Karl à Abidjan, un jeune chanteur en fauteuil roulant qui rêve de devenir un grand artiste et de défendre les droits des personnes handicapées. D’Aziza, une jeune influence algéroise, qui souhaite dans 10 ans, rendre sa mère heureuse et continuer son engagement féministe. D’Audrey à Bouaké, qui s’encourage à devenir magistrate et à monter une association pour les orphelins. Ou encore de Joseph, à Kindu, qui ambitionne de devenir président de la République de la RDC pour défendre des valeurs d’égalité, de justice et d’écologie…

Tous nous partagent leurs projections, leur histoire, leur vision du monde et leurs peurs et leurs espoirs. Ils demandant à leurs « futur moi » de ne pas les oublier et dressent en filigrane, un portrait de la jeunesse africaine et de ses rêves pour l’avenir.


La vingtaine en quarantaine

Après les webséries Mots d’ados et Cher futur moi, Irvin Anneix a réalisé pendant avec William Meas La vingtaine en quarantaine, qui explore la crise du Covid du point des vue des jeunes adultes.

Au début du premier confinement, Irvin Anneix et William Meas réunissent via Whatsapp trente jeunes francophones confinés au quatre coins du monde  pour échanger sur cette crise historique, fondatrice de leur identité future. Ils ont vingt ans et habitent à Saint-Denis, Mulhouse, Montréal, Bruxelles ou encore La Réunion.

De leur chambre, ils échangent et racontent les bouleversements positifs et négatifs de la crise sanitaire sur six aspects de leur vie : l’amitié, l’amour, la sexualité, la famille, la religion, la mort, les études …

Ils se filment chez eux, avec leur téléphone et expliquent comment la crise sanitaire a changé leur point de vue sur ces thématiques. La crise met leurs émotions à fleur de peau, autorise la parole intime et les questionnements profonds

 


AURIS INCOGNITA

Une installation immersive à la découverte de l’oreille interne, imaginée par Hélène Combal-Weiss.

LE PROJET

L’oreille interne est une partie du système auditif qui contient la cochlée, l’organe de l’ouïe et le système vestibulaire, organe de l’équilibre, responsable de la perception des mouvements de la tête et de son accélération.

AURIS INCOGNITA propose une expérience documentaire sensorielle de cet organe méconnu et augmente la proprioception de chacun.e.

Diffusés au casque dans une obscurité mêlée de projections, des témoignages évoquent des sensations et des histoires personnelles en lien avec des expériences de l’oreille interne, allant de pratiques musicales et sportives à des troubles divers et situations de handicap (audition, équilibre…) :

C’est hyper satisfaisant comme sensation, c’est comme si là je n’avais pas de résistance contre laquelle pousser, j’ai atteint un endroit où il n’y a pas d’équilibre à rétablir. C’est un peu un temps de suspension…Lili, acrobate
Tout flotte quoi, tu n’es pas juste sur des sensations de ton corps dans l’espace, c’est tout l’espace qui presque se déforme… Toi tu es une bille dans une assiette, l’assiette c’est ton environnement, et lui aussi il bouge quoi…Eric, et ses crises de vertiges
“Entendre avec un implant c’est artificiel, ça demande des efforts. Et ce sont des efforts dont on n’a pas conscience, qu’on fait automatiquement. Mais le cerveau a besoin de beaucoup analyser. En plus, l’implant c’est quand même une audition électronique, une audition bionique en fait.” Clara, sourde implantée

Ces réalités corporelles et sensorielles prennent forme dans l’imaginaire grâce au son 3D pendant que des effets spéciaux vidéo nous font explorer l’anatomie de l’oreille interne, ses formes, matières, textures, fonctions.

Puis les témoignages s’incarnent dans des vidéos de performances de danseur.ses et d’acrobates sonorisées en temps réel à l’aide de capteurs de mouvement.


Gens de la Bourse de Commerce

D’un ancien palais de la Renaissance, à la construction d’une Halle au blé circulaire, au 18ème siècle, et jusqu’à la réinvention contemporaine du monument par l’architecte Tadao Ando pour le transformer en un musée d’art contemporain : un parcours sonore retrace l’histoire du bâtiment et les évènements qui ont rythmé la vie de ce lieu parisien emblématique : la Bourse de Commerce.

Accessibles depuis l’application en ligne du musée et via des QR code disséminés au fil de la visite du bâtiment, des bulles sonores font revivre 300 ans d’histoire et de révolutions architecturales, incarnés par des personnages de chaque époque, des « Gens » de la Bourse de Commerce, grâce au travail minutieux de recherche d’archives de l’association Faire-Savoirs.

Durée : 25 minutes environ

Disponible en 6 langues.Durée : 25 minutes environ

Disponible en 6 langues.

KULxvOMA

DSC06819


Notre-Dame de Paris en son – projets PHÉ ET PHEND

Un prototype de médiation sonore valorisant le reconstitution acoustique de la cathédrale Notre-Dame de Paris à travers les siècles.

LE PROJET

Pourquoi entrer dans une cathédrale est une expérience si particulière ? L’ouie est parmi les sens l’un des plus insaisissables. Pourtant, nous savons que c’est dans la matière que le son vibre, dans les pierres des églises qu’il résonne. L’acoustique n’échappe pas au grand chantier de restauration ouvert à la suite de l’incendie de Notre-Dame. Le monde de la recherche se mobilise pour comprendre l’acoustique si particulière de Notre-Dame et restaurer cette dimension de la cathédrale

Puisant dans les savoirs et les modèles virtuels développés par les chercheurs des projets PHÉ et PHEND, narrative a aujourd’hui pour mission de proposer un prototype d’expérience sonore qui raconte les changements d’acoustique qu’a connu Notre-Dame à travers 7 périodes de son histoire.

De sa construction (1182, au début du XIIIe siècle et au milieu du XIVe siècle), à ses évolutions architecturales, au début du XVIIIe siècle puis lors des restaurations menées par Viollet-le-Duc à la fin du XIXe siècle, aux changements d’usages qu’elle a connu après la Révolution française et au cours du XXe siècle. Il s’agit de rendre compte du lien entre la matérialité de l’édifice et l’intangible du son.

Pour cela, prises de son binaural et valorisations des modèles acoustiques innovants permettront une immersion inédite.

LA RECHERCHE

PHÉ  (the Past Has Ears) est un projet de recherche transdisciplinaire et international né d’un constat : l’importance des monuments qui compose notre patrimoine architectural est étroitement liée à leur dimension acoustique. Comment les évolutions architecturales ont influencé une chose aussi intangible que le son ? Comment les changements d’usages ont changé l’acoustique des monuments ? Ce projet, coordonné par Brian Katz et financé grâce au soutien du JPI Cultural Heritage,  entend répondre à ces questions en orchestrant la rencontre entre documentation historique, architecture, reconstitution virtuelle et sciences de l’acoustique.

PHEND (the Past Has Ears at Notre-Dame) est la déclinaison française de cet agenda de recherche, focalisée sur l’étude de la cathédrale de Notre-Dame de Paris. Sous l’égide de l’Agence Nationale pour le Recherche, Brian Katz et Mylène Pardoen coordonnent le projet. Fermement ancré dans une démarche de médiation, ce projet entend rendre compte des évolutions de l’acoustique à travers l’histoire et participer à la restauration de l’édifice.

 


Cher Futur Moi – Saison 2 – Outremer

Cher futur moi est une websérie documentaire d’Irvin Anneix diffusée sur les réseaux sociaux et au sein d’une installation vidéo, qui propose à des jeunes entre 15 et 25 ans, de se confier face caméra à leur moi du futur dans 10 ans.

Seul, dans un lieu intime et face caméra, chacun(e) se confie et raconte sa vision de la vie, ses peurs du futur, ses espoirs.

La saison 1 dessine le portrait de la jeunesse française, diffusée depuis septembre 2019 sur la chaîne YouTube du projet.

– 213.000 vues, en constante augmentation, une active communauté sur YouTube. 3,7 k abonnés et plus de 1000 commentaires

– Une installation vidéo co-produite avec la MC93 de Bobigny et la Biennale d’art de Lyon, avec le soutien de la région Île-de-France, qui sera présentée en 2020 à la Maison des métallos et à la Biennale de la danse de Lyon.

LA SAISON 2 EN OUTREMER, AVEC FRANCE TÉLÉVISIONS

Dès sa conception, Cher Futur Moi a eu une ambition internationale afin de faire «dialoguer» des jeunes du monde entier et de confronter leurs paroles intimes aux enjeux du monde d’aujourd’hui et aux spécificités liées à leur territoire.

Cette saison 2 a été entièrement réalisée via les réseaux sociaux. Irvin y a rencontré des jeunes en Martinique, à la Réunion, à Mayotte en Polynésie ainsi qu’à Saint-Pierre-et-Miquelon, et leur a proposé de participer, en leur présentant le projet par Skype, WhatsApp…

20 épisodes à découvrir à partir du 15 Juin sur la nouvelle plateforme de France Télévisions Outremer La 1ère.


Musée d’histoire de Lyon

Dans le cadre de la refonde du Musée d’histoire de Lyon (Musée Gadagne), l’équipe muséographique a souhaité raconter la ville autrement, en adoptant des points de vue originaux pour séduire tous les publics. narrative a choisi une équipe d’écrivains, de comédiens et de techniciens afin de créer des récits inédits à propos de Lyon.

Les Projets: 

Un conte immersif pour le jeune public, le long des deux fleuves

Au premier étage du musée,  la conteuse Florence Desnouveaux s’inspire du Rhône et de la Saône pour écrire un conte immersif qui irrigue d’imaginaire toute l’exposition permanente . Nous avons produit un parcours pour les plus jeunes ( et leurs parents), devant suivre Frérot et Soeurette dans leur aventure, le long des deux fleuves pour partager des découvertes à la fois poétiques et historiques.

Des selfies sonores et l’histoire d’objets lyonnais iconiques 

Au Rez de Chaussé, l’écrivain François Beaune a réalisé des selfies sonores de 10 objets iconiques de la ville, mêlant connaissances, truculence et réflexion. Vous pourrez découvrir parmi d’autres, les portraits de la Basilique de Fourvière, du maillot de l’Olympique Lyonnais, du lumignon de la fête des Lumières ou encore de Guignol.

Ce parcours propose également de déambuler autours de récits de personnages iconiques de Lyon. Pour mieux comprendre la Grande histoire de cette ville, nous vous proposons de suivre les histoire singulières de Marcus, le naute gallo-romain,  Gabrielle une fille de marchand toscan au 16ème siècle,  Louise, lavandière de la Révolution Industrielle,  Saïd ouvrier des Trente Glorieuses, et beaucoup d’autres..

 

 


Opération Slow Rev, une pièce de théâtre en son 3D pour Mogador

C’est quand le rideau tombe que tout commence…
Vous êtes au Théâtre Mogador un casque sur les oreilles, installez-vous confortablement. La lumière se tamise… Ecoutez…

Applaudissements enthousiastes !
Jérôme est ravi. Il vient d’assister à une comédie musicale au Théâtre Mogador. Il s’attarde dans la grande salle tout en velours en attendant sa fiancée partie aux toilettes. C’est alors que Mona, une amie chère de lycée apparaît. Celle-ci avait disparu de la circulation, et la voilà qui refait surface. Mystérieuse, elle lui dit bientôt qu’elle a besoin de lui et de ses talents de hacker repenti pour une mission très spéciale…

Les spectateurs sont au centre du scénario d’une fiction, les personnages évoluent autour d’eux, les portes claquent, les parquets grincent…  Le gardien tente de fermer le théâtre mais rien ne se passe comme un soir normal. Mogador devient le théâtre de l’Opération Slow Rev.

L’expérience est proposée aux visiteurs du théâtre, dans le cadre de privatisation d’entreprises ou au grand public, en complément de l’offre de spectacle.

Durant la période du confinement, Mogador, contraint à garder ses portes closes,  a proposé de vivre l’Opération Slow rev chez soi. 
Installez-vous dans un fauteuil, imaginez-le en velours rouge, mettez votre casque sur les oreilles, fermez les yeux, vous êtes à Mogador… 
L’expérience commence…

 

 

 


Makay, un refuge en terre Malgache, pour le musée des Confluences

L’exposition Makay a deux ambitions : faire découvrir le Makay, massif situé au sud-ouest de Madagascar, et raconter l’histoire d’une expédition.

Avec l’association Naturevolution, on part à la découverte de ce labyrinthe géologique inexploré, aux côtés des scientifiques, entomologistes, géologues, herpétologistes, botanistes…, on rencontre une faune et une flore insoupçonnées : des lémuriens mais aussi de nouvelles espèces non identifiées, des paysages étonnants et on partage une aventure humaine unique.

Cette exposition se veut immersive. L’immersion passe par deux médiations : une présentation monumentale du paysage (visuel et sonore) du Makay et une narration localisée de l’expédition (audiovisuel, objets, décors). La première est sensorielle et globale, la deuxième basée sur la capacité à embarquer le visiteur dans une aventure humaine.

narrative conçoit et produit l’ensemble des médias et multimédias de l’exposition, en donnant notamment la parole à Aurélie Calmet, la dessinatrice embarquée dans l’expédition.

Une bien belle aventure à vivre à partir du 16 octobre 2020 et jusqu’au 22 août 2021 au Musée des Confluences à Lyon.