La police des Lumières en son aux Archives Nationales

Mise en son d’archives pour écouter les gestes et les mots du peuple, sentiments mêlés, entre attentes de justice, craintes et colères… pour l’exposition Polices des Lumières au musée des Archives nationales.


L’exposition « La police des Lumières, Ordre et désordres dans les villes au XVIIIe siècle » au musée des Archives nationales se penchera sur les politiques de la police à Paris au XVIIIe siècle, du 11 mars au 29 juin 2020.

L’exposition raconte l’émergence d’une police professionnalisée à Paris et dans les villes en pleine expansion du 18e siècle. : l’apparition des policiers professionnels et spécialisés, dont les premiers « détectives » ; la création de forces dévolues à la sécurité publique ; la volonté de quadrillage des territoires urbains, les recours croissants à des instruments écrits de gestion des populations.

L’exposition accorde une place particulière aux gestes et aux mots des hommes et des femmes du peuple, et à leurs sentiments mêlés, entre attentes de justice, craintes et colères, à l’égard d’une police qui se veut porteuse d’ordre et de « civilisation »…

Des bulles sonores (3 minutes) mettent en son quelques-uns de ces 200 documents originaux provenant en grande partie des fonds du Châtelet de Paris mais aussi de la bibliothèque de l’Arsenal.

À ÉCOUTER (bientôt) SUR PASSÉ-ICI.FR
PRODUIT PAR NARRATIVE

Crédits

Réalisation sonore à partir de textes d’archives :
Anne-Claude Romarie et Mariannick Bellot

avec Christophe Brault, Patrick Coulais, Juliette Plumecoq Mèche, Chloé Réjon

Texte : Anne Claude Romarie

Préparation : Isabelle Backouche et Stéphanie Coiffier / Faire-Savoirs

Bruitage : Elodie Fiat

Prise de son et mixage : Jean Baptiste Aubonnet

Réalisation : Mariannick Bellot

Production : Cécile Cros / © narrative 2020